Politique de confidentialité et cookies

Moon.Light.Lotus / Politique de confidentialité et cookies

Politique de confidentialité

La nouvelle loi européenne de protection des données personnelles (RGPD) qui est entrée en vigueur le 25 mai 2018 permet de protéger encore mieux nos données en tant qu’utilisateur d’internet. Cela ne veut pas dire que ce n’était pas le cas avant. Elle s’est juste améliorée pour nous garantir une meilleur gestion et sécurisation de ces données par les personnes à qui vous les confiez.

Le RGPD, qu’est-ce que c’est ?

Le RGPD, Règlement Général sur la Protection des Données à caractère personnel, est comme son nom l’indique un règlement européen visant à resserrer le contrôle quant à la protection et au respect des données personnelles et de la vie privée.

Quelles nouveautés ?

Les principales nouveautés introduites par le RGPD sont l’apparition de nouveaux droits, et notamment le droit à la portabilité, à la limitation du traitement et à l’oubli.

  • Le droit à la portabilité veut que tout individu puisse récupérer toutes les données le concernant auprès de n’importe quel organisme pour les réutiliser comme bon lui semble.
  • Le droit à la limitation du traitement permet à une personne physique d’exiger la limitation du traitement de ses données. En faisant jouer ce droit, la personne physique contraint l’entreprise à stocker ses données sans les utiliser. Ce droit ne peut se faire valoir que si le traitement est illicite et/ou si les informations récoltées sont inexactes.
  • Le droit à l’oubli offre à tout individu la possibilité d’obtenir l’effacement de toutes les données le concernant auprès d’un organisme. Par retrait du consentement, par injustification des données récoltées, opposition au traitement, etc…

Comme pour toute règle, des exceptions sont à connaître.
Il faut savoir que le droit à la portabilité des données ne s’applique pas s’il s’agit d’un traitement nécessaire à l’exécution de missions du service public.
Le droit à l’oubli, lui, ne s’applique pas aux traitements répondant à des objectifs d’archivage scientifique, historique ou nécessaires à l’intérêt public.

Les droits existants toujours d’actualité

Certains droits plus anciens ne doivent pas être oubliés. Ils sont toujours d’actualité dans le RGPD, en particulier :

  • Le droit à l’information, c’est à dire le droit d’être tenu informé dès lors qu’il y a collecte de ses données même si celles-ci ont été obtenus auprès d’une tierce personne.
  • Le droit d’accès, qui stipule qu’une personne à le droit d’obtenir une confirmation quant à l’état de ses données (sont elles ou non traitées ?) et une copie de ses données.
  • Le droit de rectification. Droit qui permet de demander à compléter ou à rectifier ses données.
  • Le droit d’opposition, qui consiste à pouvoir dire non à un traitement de données à caractère personnel, à tout moment. Ou à s’opposer à l’utilisation marketing de ses données.
  • Le droit à la communication d’une violation de données à caractère personnel. Droit qui oblige le responsable de traitement à prévenir toute personne dont les données auraient été violées.

_

sources

https://www.presse-citron.net/rgpd-et-mentions-legales-tout-ce-quil-faut-savoir-pour-se-mettre-en-conformite/

_

Concrètement, qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

Cela signifie que vous pouvez à tout moment :
vous désinscrire de ma newsletter quand vous le souhaitez et ce, très facilement. Pour cela, il vous suffit de cliquer sur le lien de désinscription présent en bas de chaque newsletter. Si jamais cela ne marchait pas, contactez-moi par email et je le ferai manuellement.
m’envoyer un email pour faire valoir vos droits, c’est-à-dire : soit que je supprime totalement et définitivement vos données, soit de récupérer les données que je possède de vous, soit de les modifier, etc. (voir ci-dessus).

Quelles données je conserve de vous et à quoi cela me sert-il ?

Si vous m’avez déjà consultée pour un profilage nutritionnel selon Taty Lauwers, je vous aurai demandé votre nom, prénom, adresse postale (pour la facture que je mets dans mon facturier) et votre adresse e-mail (pour vous envoyer les questionnaires nécessaires à l’établissement de l’anamnèse du premier rendez-vous). Ce sont les seules informations que je possède. Elles ne me servent qu’à constituer votre dossier, vous contacter et faire une facture. Elles ne sont en aucun cas cédées à des tiers ou utilisées pour d’autres usages.

Toutes les réponses que vous me donnez dans les questionnaires nécessaires à l’anamnèse sont totalement confidentielles et protégées par le secret professionnel, comme c’est le cas pour un médecin ou tout praticien de la santé (alternative ou pas). Ces informations que vous me fournissez me servent uniquement à faire mon travail, c’est-à-dire établir votre profil métabolique de base d’après l’approche de Taty Lauwers et à suivre votre évolution. Ces informations ne sont et ne seront jamais cédées à d’autres personnes, sous aucun prétexte. Vous pouvez me demander de supprimer ces informations (brûler votre dossier, en gros) si vous ne souhaitez plus que je puisse faire de suivi de votre profil, par exemple si un jour nous sommes fâchés et que vous ne voulez plus jamais entendre parler de moi, ce qui, j’espère, n’arrivera jamais ! Mais sachez que vous en avez le droit.

Si vous vous êtes inscrits à la newsletter sur mon site internet, vous m’aurez envoyé votre prénom et votre adresse e-mail. Je ne garde ces informations que pour vous envoyer une newsletter, puisque tel a été votre désir.
En vous inscrivant à cette newsletter, vous acceptez de recevoir des informations de ma part : actualités, événements, promotion de certains stages ou ateliers et donc parfois aussi des offres commerciales.
Je ne cède ces information à personne d’autre.
Pour rappel, vous pouvez vous désinscrire très facilement si vous le souhaitez, en cliquant sur le lien « me désinscrire » en bas de chaque newsletter. Ce serait dommage, mais je respecterai toujours votre choix !
(Je me bats depuis des années – oui, des années ! – avec certains sites web qui continuent à m’envoyer des mails alors que j’ai essayé au moins 20 fois de me désinscrire, que ça ne marche pas, et qu’ils ne répondent jamais à mes mails. C’est exaspérant. Et je ne vous ferai jamais subir ça. Si vraiment vous n’avez plus envie de me suivre, désinscrivez-vous ou contactez-moi. Je ne vous en voudrai pas, promis.)

Si vous m’avez envoyé un message par l’intermédiaire du formulaire de contact sur mon site internet, vous m’aurez envoyé votre nom, votre prénom et votre adresse e-mail. Je ne vous inscrirai jamais à ma newsletter si vous n’avez pas fait la demande explicite. Me contacter par ce biais permet simplement de m’envoyer un mail avec un message dedans et que je connaisse votre nom. Ces infos ne seront jamais stockées ou utilisées.

Je sauvegarde vos adresses email et vos prénoms uniquement si vous avez demandé à être inscrits à la newsletter et ce, dans un fichier sécurisé sur mon ordinateur afin d’éviter que ces données ne soient volées si jamais mon ordinateur était hacké (piraté). Ces données sont aussi stockées par Mail Chimp, logiciel professionnel et sécurisé d’envoi de newsletters, qui est mon sous-traitant professionnel pour faire l’envoi de newsletter.

En aucun cas je ne donnerai ou vendrai ces données à d’autres personnes.

Si vous vous êtes déjà inscrit(e) à une retraite, un atelier ou un stage que j’organise, j’ai dû parfois vous poser des questions plus précises et intimes afin de mieux personnaliser l’accompagnement ou les repas. Toutes ces données qui ont trait à la santé ne sont PAS sauvegardées et ne le seront jamais. Elles ne servent qu’à l’organisation du stage, de la retraite ou de l’atelier en question.

Utilisation des données par mes sous-traitants

Je vous explique ci-dessous quels sont les sous-traitants qui pourraient avoir accès à vos données et ce qu’ils font pour les protéger.

  • lorsque j’envoie des newsletters avec Mail Chimp, un logiciel connu mondialement et très professionnel, vos données sont sécurisées. Ils savent qu’énormément d’adresses emails passent par chez eux (c’est leur métier !) donc ils se sont mis en conformité avec le GRPD, c’est-à-dire qu’ils sécurisent vos données pour minimiser le risque de vol, de fuites, etc. Normalement, si à cause d’eux ma liste clients est volée et qu’on vous envoie des mails frauduleux (phishing, etc.) à cause d’eux, je peux porter plainte pour dommage et leur réclamer réparation pour vous.
  • lorsque je trace les statistiques de consultation de mon site par Google Analytics, c’est pareil. Google est un géant du net et ils ont été parmi les premiers à se mettre en conformité pour sécuriser les données qui passent par eux.
  • lorsque je crée des publicités facebook, j’utilise leur énorme base de données, collectée sur base de tout ce que vous mettez comme information sur vous sur votre profil, et aussi sur base de tout ce que vous aimez, des pages que vous suivez, etc. Pour voir ce que vous transmettez à Facebook (et donc aussi Instagram et Whatsapp, car Facebook a acheté ces applis), je vous invite à visiter et régler vos paramètres de confidentialité sur votre profil facebook.
    J’utilise également ce qu’on appelle un « pixel facebook ». C’est un petit code que j’ai installé sur mon site internet et qui permet de savoir si mes publicités facebook marchent, si les gens cliquent dessus, s’ils s’inscrivent à mes stages, de quel réseau social ils viennent, etc. Cela fonctionne un peu comme Google Analytics car le pixel facebook ne collecte pas de données personnelles. C’est seulement pour savoir si mes pubs facebook servent à quelque chose, si cela convertit, comme on dit dans le jargon marketing, c’est-à-dire si les gens cliquent sur les liens, s’inscrivent ou téléchargent ce que je leur propose.

Je crois qu’avec tout ça vous savez à peu près tout du sujet !
Mais n’hésitez pas à vous informer. Tous les géants du web ont des pages qui expliquent en détail comment ils gèrent vos informations : Google, Facebook, etc.
C’est devenu un sujet très sensible suite au vol de milliers de données sur facebook, notamment.
Ils avaient donc tous hâte de se mettre au point.

Cette nouvelle loi est une bonne chose pour nous, consommateurs. Cela l’est moins pour toutes les petites sociétés car cela demande beaucoup de boulot de se mettre en conformité. Mais chacun fait normalement de son mieux pour que ce soit en ordre et complètement transparent.

Cookies

Lors de la visite d’un site web, quelques fragments d’informations, ou cookies, sont stockés par votre navigateur sur votre ordinateur. Ceux-ci sont par exemple utilisés pour retenir vos préférences personnelles (taille de typographie, contraste…).
J’utilise aussi ce genre de petit cookies sur ce site, comme la plupart des grands sites web. Je n’utilise que des cookies absolument nécessaires pour faire fonctionner le site. Sans ces cookies fonctionnels, le site web risque de ne pas fonctionner de manière optimale, mais vous pouvez tout à fait les refuser quand même.

J’utilise également des cookies pour analyser le comportement des utilisateurs de ce site internet. Avec ces cookies analytiques, je peux mesurer d’où viennent les visiteurs, combien de visiteurs sont venus chaque jour, combien de temps ils sont restés sur mon site, s’ils sont déjà venus auparavant ou si c’est la première fois, dans quel pays ils habitent, s’ils venaient d’un réseau social (facebook, instagram…), quel navigateur internet ils utilisent (firefox, internet explorer, safari, chrome…), quel système d’exploitation ils utilisent (Apple, windows, linux…), quel matériel ils ont utilisé pour venir sur mon site (ordinateur, tablette, smartphone), quelle marque de smartphone ils ont (Samsung, Apple…) ou quelle est la résolution d’écran sur laquelle ils ont vu mon site (la taille de l’écran, qui est différente selon le matériel que vous utilisez : ordinateur, portable, tablette, smartphone).

Vous l’avez compris, ces informations ne sont pas personnelles et permettent avant tout de savoir si beaucoup de visiteurs viennent sur mon site, d’où ils viennent et si le contenu les intéresse.

Ces données mesurées sont traitées anonymement (c’est-à-dire sans votre adresse IP) et ne sont jamais transmises à des tiers, sauf en cas d’obligation légale.

Comment contrôler les cookies ?

Si vous ne souhaitez pas installer de cookies, vous pouvez toujours les désactiver dans votre navigateur internet. Consultez pour cela la fonction aide de navigateur.

Merci de m’avoir lue ! Belle visite de mon site !